newsletter-magali-1

Au premier coup d’oeil, la gestion de projet peut sembler identique, en terme de méthodologie, dans le monde sportif et dans celui de l’entreprise: définition d’un objectif, des moyens nécessaires, de la stratégie supposée optimale pour l’atteindre, etc.

Pourtant, à bien y regarder, le théâtre de la compétition sportive nous montre l’inefficacité de vouloir fonctionner en nous appuyant sur les éléments dits de gestion de projet ou de maîtrise des risques, tels qu’utilisés en entreprise.

Le contexte compétitif est par définition celui de « l’imprévu », où il est nécessaire d’avancer sur la base d’informations mouvantes et incomplètes. Il est donc impératif de pouvoir s’adapter, réorienter à chaque instant une décision et d’infléchir la stratégie initiale en fonction de ce que propose d’évolution de la situation. En compétition, le schéma d’entreprise classique qui consiste à prévoir à moyen terme, exécuter et tirer un enseignement est un principe qui ne fonctionne pas car l’évolution du contexte est permanente et, qui plus est, recherchée et provoquée par l’adversaire.

Ceci est un extrait de la dernière newsletter envoyée par Seika Coaching, la société de Magali Baton, ancienne médaillée mondiale de judo et désormais coach certifiée HEC Exed.
Si vous souhaitez vous abonner à sa newsletter c’est par ici :

http://seikacoaching.us9.list-manage.com/subscribe?u=23212a8bb542d12d84cfdbb4e&id=2910b3c28e

Entrepreneur
Author: Nomis Stéphane

Get Connected