Chaque entrepreneur devrait choisir une Néobanque

Néobanques : qui sont-elles et que permettent-elles ?

Un nouveau concept commence à émerger auprès des entrepreneurs avec les « néobanques ». Ces établissements bancaires d’un nouveau genre tendent à révolutionner les pratiques et les usages en milieu professionnel. Que vous soyez auto-entrepreneur, indépendant ou dirigeant d’une petite entreprise, une néobanque peut vous être particulièrement utile. Quels sont les principes fondamentaux qui définissent ces néobanques et leurs avantages pour une activité professionnelle ? Notre article fait le point, pour vous, sur les éléments à appréhender en la matière.

Qu’est-ce qu’une néobanque professionnelle ?

La naissance des néobanques procède de la digitalisation de la société et de la démocratisation des smartphones. En effet, une néobanque est une solution de paiement que l’on peut utiliser entièrement et en totalité depuis son mobile. Ainsi, il est nécessaire de télécharger une application afin d’être en mesure de l’utiliser.

En règle générale, une néobanque a besoin de coordonnées bancaires provenant d’un établissement physique. Ainsi, il est parfois nécessaire de disposer d’un compte bancaire dans une banque « classique » pour pouvoir utiliser les néobanques.

La différence entre une néobanque et une banque en ligne

Il est essentiel, avant d’aller plus en détail dans l’analyse des offres de néobanques, de bien distinguer les différences entre les notions.

En effet, tout le monde connaît et appréhende facilement les établissements bancaires classiques. Afin de s’adapter aux nouvelles technologies, les banques proposent désormais des services en ligne. Il est alors possible de réaliser des virements, de suivre ses paiements, de demander un nouveau chéquier, etc… Toutes ces opérations font le lien avec des agences physiques présentes sur tout le territoire.

Une banque en ligne est un concept encore différent des néobanques. En effet, une banque en ligne est un établissement permettant d’ouvrir et de gérer un compte, de la même manière que les services en ligne des banques classiques. Néanmoins, les banques en ligne ne disposent pas d’agences physiques. Il n’est donc pas possible d’y déposer des espèces (ou des chèques) ou de prendre rendez-vous avec un conseiller. En règle générale, l’absence d’agences physiques permet de réduire les coûts de structure de ces établissements. Ils peuvent alors proposer un service avec un prix plus attractif. Ces banques en ligne sont particulièrement adaptées aux utilisateurs à l’aise avec le numérique et ne se rendant quasiment jamais dans une agence bancaire.

A contrario, les néobanques représentent l’offre la plus limitée. En effet, il n’est pas possible non plus d’y déposer des espèces ou des chèques. Il est nécessaire de disposer d’un autre compte bancaire pour y transférer de l’argent. Enfin, les autres services bancaires, comme les produits d’épargne par exemple, ne sont pas disponibles. Toutefois, une néobanque possède de nombreux autres atouts, comme nous allons le voir dans la partie suivante.

Les avantages d’une néobanque pour un entrepreneur

Comme nous venons de le voir plus haut, les néobanques commencent à se démocratiser auprès des indépendants, auto-entrepreneurs et autres dirigeants d’entreprise.

1. La rapidité de la souscription

Les néobanques se démarquent par leur capacité à créer un compte dans un temps relativement court. Ainsi, il suffit parfois d’une dizaine de minutes pour ouvrir un compte utilisateur au sein d’une néobanque. Cette rapidité s’adapte particulièrement aux auto-entrepreneurs qui apprécient les procédures facilitées. En effet, la création du statut de micro-entreprise peut se faire en 48h. Un professionnel auto-entrepreneur peut donc disposer d’une immatriculation et d’une solution de paiement très rapidement. Son activité n’est alors pas retardée.

2. L’accès large aux services

Pour accéder à votre néobanque, il suffit de télécharger une application mobile qui fonctionne sous Android ou Iphone. Il est toutefois nécessaire de disposer d’un smartphone. Néanmoins, en France, le taux d’équipement en smartphone reste très élevé. Ainsi, Statista Research Department évalue à 98 % le taux de possession d’un smartphone pour la catégorie des 18-24 ans. Ce chiffre reste également élevé pour d’autres catégories : 95 % pour les 25-39 ans et même 80 % pour les 40-59 ans. Les applications de néobanques sont donc accessibles au plus grand nombre, notamment pour les catégories d’âge qui commencent un nouveau business.

3. L’ergonomie des applications

En règle générale, les applications mobiles des néobanques sont très faciles à prendre en main et à utiliser. Ainsi, les utilisateurs n’ont pas à s’informer longuement sur l’ensemble des fonctionnalités. Cela représente alors un gain de temps non négligeable pour les entrepreneurs en ce qui concerne la gestion financière. Le design épuré et la clarté du service sont souvent mis en avant par les différents utilisateurs. Pour les professionnels, la gestion bancaire classique peut être parfois longue et fastidieuse. Avec les services de néobanques, ils peuvent alors se concentrer sur leur cœur d’activité et réduire le temps consacré aux paiements et au suivi des commandes.

4. La gratuité de la carte bancaire

Il arrive que certaines banques classiques facturent un certain montant la possession et l’utilisation d’une carte bancaire professionnelle. Grâce aux néobanques, ce service devient gratuit, permettant de réduire ses charges fixes d’entrepreneur. Pour certains indépendants ou auto-entrepreneur, la réduction de certains coûts n’est pas négligeable et leur permet d’entreprendre plus sereinement. Il faut toutefois souligner que cette gratuité peut être conditionnée à la souscription d’un abonnement Premium ou Business. Par ailleurs, d’autres néobanques demandent de réaliser un certain nombre d’opérations par mois ou par trimestre pour ne pas facturer de service.

5. La simplicité d’utilisation d’une néobanque

Le fait de pouvoir disposer de toutes les informations essentielles depuis son smartphone est un gain de temps non négligeable. Ainsi, un entrepreneur peut suivre sa situation bancaire et son niveau de trésorerie en un rien de temps. En effet, ces accès ne nécessitent qu’un smartphone et une connexion Internet. Un entrepreneur peut donc accéder, quasiment en continu, à ses informations bancaires.

6. La capacité à traiter rapidement les problèmes

Avec les banques classiques, le temps peut être relativement long si l’on subit la perte ou le vol de sa carte bancaire. Il peut parfois se passer plusieurs heures avant que la banque soit informée de la situation. Le préjudice peut alors être important. Avec les néobanques, il est possible d’alerter, en temps réel, les gestionnaires de l’application dès qu’un problème survient. La carte bancaire peut alors être bloquée très rapidement, évitant que la situation n’empire.

7. Les facilités de paiement

Certaines solutions de néobanques s’adressent tout particulièrement aux personnes peu à l’aise avec le paiement en espèces. Certains peuvent, occasionnellement, oublier leur carte bancaire chez eux. Ces problèmes disparaissent avec les néobanques, car il est plus difficile d’oublier son smartphone que sa carte bancaire ou son porte-monnaie. Les paiements sont donc plus faciles puisqu’un entrepreneur va alors disposer de plusieurs solutions de paiement possibles.

8. La clarification de ses dépenses professionnelles

Il est parfois difficile d’opérer une distinction nette entre les frais qui relèvent de sa consommation personnelle et ceux qui entrent dans son activité professionnelle. Sans compter qu’un entrepreneur peut faire des erreurs en ne disposant que de sa carte bancaire personnelle dans un évènement professionnel ou inversement. Avec son smartphone et l’application de sa néobanque, il peut réaliser les paiements professionnels plus facilement. Par ailleurs, il peut photographier la facture à l’aide de son smartphone et stocker l’image dans ses dossiers relatifs aux notes de frais. L’article 1379 du Code Civil considère qu’un document numérique a la même valeur qu’un document papier. Cette disposition facilite l’archivage de vos frais professionnels.

9. Le faible engagement des néobanques

La facilité de souscription pour les néobanques est consubstantielle à la flexibilité de l’engagement. Ainsi, les utilisateurs de ces solutions peuvent se désinscrire plus facilement au profit d’autres solutions. Un entrepreneur qui arrête son activité a donc une procédure simplifiée pour clôturer ses comptes dans des néobanques. Il s’agit, ici également, d’un gain de temps et d’une assurance supplémentaire.

10. La facilité à comparer

Les néobanques demeurent assez transparentes sur leurs services et sur les coûts associés. Ainsi, un entrepreneur peut facilement comparer un éventail de néobanques et choisir celle qui lui conviendra le mieux. Il suffit, pour ce faire, de prendre en compte ses besoins et son budget et d’opter pour la solution la plus proche de ses critères. Nous vous fournissons un tableau comparatif en fin d’article afin de vous aiguiller dans votre choix.

Comparatif des néobanques présentes sur le marché

Il existe plusieurs solutions phares sur le marché des néobanques. Afin de faire le meilleur choix possible pour soi et son activité, il est nécessaire de prendre en compte les spécificités de chaque offre. Tour d’horizon des néobanques disponibles pour les entrepreneurs.

Qonto : la simplicité maximale

Qonto est une solution française qui a pour objectif d’améliorer l’expérience utilisateur des clients de services bancaires. Qonto ne propose pas, comme d’autres néobanques que nous verrons plus bas, de solutions gratuites. Les utilisateurs ont donc le choix entre plusieurs forfaits payants. Il est toutefois possible de réaliser une démo pour bien comprendre toutes les possibilités de cette application.

Qonto propose ainsi une batterie de fonctionnalités permettant d’aider les professionnels, et en particulier les indépendants et les auto-entrepreneurs. Il est alors possible d’accéder, en illimité, à l’historique de ses opérations ou encore d’opter pour l’intégration comptable. Qonto souhaite faciliter, au maximum, l’ensemble des opérations bancaires et comptables à ses utilisateurs.

Par ailleurs, même si les forfaits demeurent tous payants, Qonto s’engage à ne cacher aucuns frais. De nombreux entrepreneurs apprécient cette transparence et cette clarté dans les coûts bancaires associés à leur activité. Comme de nombreuses néobanques, l’inscription reste très rapide et simplifiée, permettant de bénéficier de tous les outils nécessaires pour avancer.

Prismea : l’équilibre entre l’ancien et le nouveau monde

Cette néobanque française dispose d’une affiliation avec le Crédit du Nord et procède d’un appel à projets de la Société Générale. Comme Qonto, elle a vocation à cibler en priorité les professionnels, notamment les auto-entrepreneurs et les indépendants. Prismea souhaite donc proposer une interface ergonomique pour aider les professionnels à développer leur business.

Prismea propose un tableau de bord permettant de suivre ses besoins en trésorerie et ses opérations bancaires. En effet, l’objectif de Prismea est d’être plus qu’un simple opérateur permettant les paiements et les encaissements. Cette entreprise souhaite accompagner et soutenir l’activité des entrepreneurs en les aidant à faire les meilleurs choix de gestion. Ainsi, Prismea permet, à chaque entrepreneur, de produire des indicateurs de performance sur son activité.

Comme Qonto et contrairement aux deux solutions suivantes, Prismea ne propose que des forfaits payants. Ils sont donc compris entre 9 et 75 € HT. Il convient de souligner qu’il est possible de réaliser des opérations bancaires classiques avec son compte Prismea en se rendant dans les agences du Crédit du Nord. Prismea est donc l’option la plus équilibrée entre les potentialités des néobanques et les services des banques traditionnelles.

Revolut : pour une ouverture à l’international

Cette offre d’une entreprise anglaise propose, comme d’autres, une carte bancaire gratuite. Néanmoins, son atout majeur réside dans sa capacité, pour ses utilisateurs, de payer avec de nombreuses devises différentes. Ainsi, les entrepreneurs peuvent commercer et échanger avec des clients et des prestataires partout dans le monde.

Ainsi, Revolut peut convertir instantanément les devises pour un paiement facilité. Cette néobanque est donc particulièrement utile pour les entrepreneurs qui se rendent régulièrement à l’étranger. Le changement de devises n’est plus nécessaire et le paiement par mobile facilite le quotidien. Il s’agit donc de la solution pour les entrepreneurs ouverts sur le monde.

Revolut propose une option gratuite et un service payant. Ce dernier permet de relever les plafonds de paiement pour les utilisateurs. Il convient toutefois de souligner que la solution gratuite reste adaptée à la gestion courante d’une entreprise. En effet, un entrepreneur peut réaliser des opérations et transactions financières jusqu’à 5 000 € par mois. Ce plafond élevé englobe donc une grande partie des opérations d’un auto-entrepreneur, d’un indépendant ou d’un dirigeant d’une petite entreprise.

Enfin, dernier avantage non négligeable, l’ouverture du compte est très facile. En effet, il n’est pas nécessaire qu’il y ait un dépôt minimum, un justificatif d’identité ou de revenus.

N26 : pour développer son business

carte de la néobanque N26 dans son boitier

Cette banque en ligne allemande souhaite révolutionner le secteur des paiements par mobile en France. Il s’agit, en effet, d’un pionnier du marché des néobanques et du leader en France. N26 souhaite cibler tout particulièrement les utilisateurs qui se déplacent fréquemment. Ainsi, cette offre constitue une réelle solution pour les entrepreneurs. Ceux-ci sont amenés à se déplacer dans les locaux des entreprises clientes, dans des espaces coworking, dans différentes villes pour du networking, etc… Avec N26, ces entrepreneurs peuvent réaliser leurs paiements en toute simplicité.

De la même manière que d’autres néobanques, N26 propose une solution gratuite et des options payantes. Il existe des offres qui s’adressent tout particulièrement aux professionnels. Ainsi, l’ouverture d’un compte N26 Business est idéale pour les auto-entrepreneurs. La différence de N26 avec ses concurrents reste qu’elle propose un service de banque en ligne. Cela facilite alors les opérations et les utilisateurs bénéficient donc d’un compte dédié.

Tableau comparatif

Afin de conclure notre analyse comparative, nous vous proposons un tableau récapitulant toutes les grandes caractéristiques des 4 offres de néobanques citées plus haut.

Gratuité de l’utilisation de la carte bancaireCoût d’envoi de la carte bancairePossibilité de découvertJustificatifs d’identité ou de revenus à l’ouverture du comptePossibilité de contracter un créditAnnée de création
RevolutOui6 € par envoi normal ou 20 € en procédure accéléréeNonNonNonJuin 2014
N26OuiInclus dans le coût du forfaitNonOui, justificatif d’identité et appel vidéo pour confirmer l’identité.Non2013
QontoNon, sauf pour certains forfaitsInclus dans le coût du forfaitNonOui, il faut également renseigner des éléments sur son entreprise.NonJuillet 2017
PrismeaOuiInclus dans le coût du forfaitNonOui, comme pour une banque classiqueOui, via le Crédit du Nord2018

Choisir une néobanque pour son business : notre conclusion

À bien des égards, le choix d’une néobanque peut apparaître comme une solution particulièrement pertinente pour un entrepreneur. Ce service facilite les opérations directes et indirectes en lien avec son business et son activité professionnelle. Les néobanques répondent aux besoins d’agilité et de flexibilité des utilisateurs, notamment les auto-entrepreneurs. Ces derniers privilégient les solutions en ligne de haute qualité au détriment des services physiques en agence. Les néobanques s’alignent donc sur les besoins de mobilité et d’accessibilité d’une partie de plus en plus importante de la population.

0 Points