Comment bien développer son réseau ?

Se créer ou développer son réseau, un enjeu business majeur

Le networking, l’activité de développer son réseau professionnel, est devenu une compétence clé et presque indispensable dans certains métiers aujourd’hui, notamment dans le digital. Le réseau peut en effet ouvrir de nombreuses opportunités, humaines et professionnelles, comme des contrats, des offres d’emploi, ou même, pour les étudiants, des stages.

Mais souvent, le fait de “faire du réseau” peut effrayer les néophytes et être vu comme une démarche opportuniste et hors de portée. Pourtant, se construire un réseau est accessible à tous car nous connaissons tous bien plus de personnes que ce que l’on pense initialement… encore faut-il construire ce réseau le plus tôt possible et l’entretenir sur le long terme.

Comprendre l’importance d’un réseau professionnel

Pour commencer, il faut bien assimiler les différentes finalités et objectifs du networking, ou réseautage dans la langue de Molière.

En général, et selon les situations, le réseau peut servir à deux grandes choses : trouver un emploi ou développer une clientèle. Cela peut en effet vous permettre de faciliter votre prospection commerciale, mais aussi de trouver des réponses en cas de problème, des informations, de progresser dans votre carrière, de vous reconvertir, ou tout simplement de trouver des prospects pour votre entreprise.

Il y a donc une finalité à la fois business développement, biz dev comme on le dit souvent, mais aussi ressources humaines, notamment si vous embauchez dans votre entreprise.
Dès lors, pour pouvoir utiliser son réseau de la manière la plus efficace possible, il faut déjà déterminer à quoi va t-il servir, trouver un emploi, une information, ou prospecter…

Egalement, il faut bien avoir en tête que le réseau se travaille sur le long terme et, même s’il peut y avoir, et il y aura surement, des effets à court terme, gardez bien la perspective du long terme pour mesurer les effets bénéfiques de votre réseau, en général à un moment où vous ne vous y attendrez pas.

Et gardez également à l’esprit que, même si votre finalité est atteinte, et que vous avez par exemple recruté un collaborateur grâce à une vieille connaissance, le réseau s’entretient et il faut toujours garder contact !

Enfin, ne réseautez pas pour réseauter, sans réel objectif, il n’y a rien de plus ennuyant et de plus chronophage pour tout le monde…

Comment se créer un réseau ?

Pour développer son réseau, de nombreux moyens existent… Concrètement, il y a autant de façons de réseauter qu’il n’y a de personnalités différentes. Il y a bien sûr les réseaux sociaux, au premier rang desquels LinkedIn, totalement incontournable avec 660 millions de membres dans le monde, dont 19 millions en France ! 19 millions, vous avez bien lu, donc si vous n’êtes pas sur LinkedIn encore, soyez sûr que vos prospects y sont déjà…

Attention à LinkedIn tout de même, rien ne sert d’ajouter des contacts à la volée. Personnalisez vos demandes, renseignez-vous sur la personne, vos contacts en commun, son entreprise, etc. N’hésitez pas à vous faire recommander par une personne avant de solliciter une connexion.


Il est également possible de développer son réseau par le biais du réseau de votre école, les fameux Alumni pour les grandes écoles de commerce, qui proposent en général des annuaires et autres outils pour rentrer en contact avec d’anciens camarades de promotion, ou même avec des personnes sorties de la même école que vous, mais que vous n’avez jamais côtoyé physiquement. Les associations étudiantes, ou même professionnelles, de même que les clubs, peuvent aussi être de bons moyens de réseauter.

Et bien sûr, n’oublions pas la vie réelle, avec vos collègues de travail, vos amis, les amis de vos amis, et ainsi de suite. Dans la vie réelle, de nombreux événements peuvent aussi vous servir à réseauter, comme les conférences, les meetups, les lancements de produits, talks ou même les portes ouvertes. Cibler bien les événements pour être sûr de trouver l’audience qui vous intéressera et pensez à regarder du côté d’Eventbrite ou Meetup pour trouver les événements adéquats.

Dans tous les cas, quelle que soit la méthode de networking utilisée, il faut toujours être à l’écoute des autres pour se créer un réseau de valeur, et essayer de se rendre utile, pour que l’autre personne puisse vous rendre la pareille lorsque vous en aurez besoin.

Il faut être attentif, alerte, mais aussi avoir conscience que le réseautage peut parfois avoir des conséquences sur la réputation, peut entraîner des indiscrétions ou, tout simplement, peut vous coûter du temps… Réfléchissez donc à vos objectifs de réseautage, aux informations que vous pouvez dévoiler et à bien prendre du recul.

Comment animer et développer son réseau ?

Maintenant que vous avez compris comment créer un réseau en partant de 0 ou presque, il va falloir vous atteler à l’animation de votre réseau. En effet, rien ne sert d’ajouter toutes les personnes qui passent sur LinkedIn, sans avoir la moindre interaction ensuite, ce serait la mort de votre réseau.

Dès lors, il faut donner de vos nouvelles, en demander, rester en contact avec d’anciens collaborateurs ou managers. Vous pouvez très bien envoyer un mail de temps en temps, juste pour donner des nouvelles et vous tenir à disposition, sans forcément proposer quelque chose, mais juste pour vous rappeler à leur bon souvenir, vous rendre utile, et vous mettre à leur disposition s’ils ont un projet pour lequel vous pourriez aider. Le début d’année est particulièrement propice à la reprise de contact en saisissant l’occasion d’envoyer vos vœux, par exemple. 


Egalement, entretenir un réseau, c’est toute une organisation. En effet, bien souvent, on a tendance à penser que l’on a peu de contacts mais c’est souvent faux. Dès lors, il faut prendre le temps de tenir à jour sa liste de contacts, de contacts proches du moins, avec qui vous avez déjà eu de vrais échanges, en tenant à jour les coordonnées, et notamment la société et l’email.

L’idée est de le faire régulièrement pour éviter de perdre la relation si un jour votre contact changeait de société sans vous en avertir. Des logiciels existent pour vous aider dans votre démarche, les CRM, de l’anglais Customer Relationship Management, qui peuvent vous permettre de tenir une base de données à jour de vos relations, prospects, contacts, etc.

Attention cependant avec l’animation de réseaux, on peut souvent avoir tendance à en faire trop et cela peut être mal vu. Ne devenez pas du jour au lendemain un gourou de LinkedIn si vous ne communiquez auparavant que de manière sporadique au risque de perdre votre auditoire et donc votre réseau.

Pensez également à élargir vos horizons en réseautant avec des personnes d’autres secteurs, qui sait ce que l’avenir peut vous réserver.

Et, surtout, dans notre ère digitale, n’oubliez pas les réseaux sociaux qui peuvent être des outils formidables pour le networking s’ils sont bien utilisés. Ce sont en effet des facilitateurs de réseau, des outils à votre service, et même sans opter pour un compte payant, il est largement possible de trouver une multitude d’informations sur vos interlocuteurs.

L’accumulation de contacts par contre ne sert à rien, au contraire, elle peut même montrer que vous négligez votre réseau et ajoutez n’importe qui, sans le moindre filtre, alors privilégiez plutôt les contacts de qualité, avec qui vous savez que vous échangerez potentiellement un jour…

Utilisez également Medium lorsque vous avez des choses à dire. Cela peut être pour rédiger un article sur un sujet qui vous tient à cœur ou sur votre business, ou même pour partager un événement par exemple.

Si vous avez réseauté lors d’un événement, pensez à remercier les speakers ou l’entreprise qui vous avez invité, tenez au courant les personnes avec qui vous avez parlé de votre projet, etc.

Surtout, gardez en tête que le réseau doit fonctionner dans les deux sens et que, parfois, on pourra vous solliciter pour de l’aide. Soyez ouverts et généreux pour que votre réseau vous le rende en retour et ne sur-sollicitez pas les personnes qui vous ont aidées… Jamais d’abus !

En conclusion, vous l’aurez compris, le réseau est un atout majeur pour tout entrepreneur qui se respecte, que vous soyez en lancement de projet ou en prospection de contrats.

Cependant, il ne faut pas croire que réseauter est facile et donné à tout le monde, il faut entretenir son réseau, se tenir à la disposition de vos contacts majeurs, et éviter de les solliciter trop souvent sous peine de les lasser. Mais un réseau bien animé peut être un élément clé de votre business et peut servir à remplir votre carnet de commande à lui tout seul.

Alors, à vous de jouer, servez-vous des outils listés dans cet article mais aussi de votre savoir-être, ne surjouez pas, n’en faites pas trop, et vous devriez bientôt pouvoir être un as du networking en puissance !

2 Points